19/09/2009

Anti-Semitism in the world: 1970 - 2009

Anti-Semitism in the world

 See : http://islam-juifs-chretiens-persecutes.skynetblogs.be

1970

Schwarz Andreas, « Recht, nicht Rache“ , Lux. Wort 21/09/2005

 

Simon Wiesenthal, der im Dritten Reich 14 Konzentrationslager überlebte, hatte den grössten Konflikt in den siebziger Jahren mit dem damaligen SPÖ-Bundeskanzler Bruno Kreisy, selbst Jude und vor den Nationalsozialisten geflohen.Wiesenthal warf ihm vor, in seinem ersten Minderheitskabinett 1970 vier Minister mit NS- vergangenheit engagiert zu haben.

 

1994

LETTONIE

B. Press, Les Juifs en Lettonie, LB, 14/01/1994

 

A Riga, en 93, les cartes d’ identité émises par le gouvernement letton, désignent les citoyens juifs comme ‘Juifs’ et non comme ‘Lettons’.”

 

1997

Christine Dupré, Quand Phare finance un manuel révisionniste en Slovaquie ..., LB 18/06/1997

 

Un manuel d’ histoire, “Histoire slovaque pour les Slovaques”, a été publié en Slovaquie grâce aux subsides de l’Union Européenne par son programme Phare.

Il a été écrit par Mila Durica, professeur à l’ université de Padoue en Italie, de retour au pays en 1990.

On y fait l’apologie du régime clérico-fasciste de Mgr Tiso, celui du premier état slovaque dit ‘indépendant’ qui collabora en fait avec Hitler entre 1938 et 1945.

On y apprend par exemple que les camps de travail forcé où furent expédiés 70.000 Juifs slovaques offraient ‘des écoles pour les enfants, des ateliers pour les jeunes gens’, que ‘les dentistes pouvaient y utiliser pour leurs travaux de l’or inaccesssible à cette époque au reste de la population.”

 

1999

 ITALY / Teams warned on racism, International Herald Tribune, 29/11/1999

 

Soccer / Italy’s top teams may be forced to play behind closed doors if they do not clamp down on racist chants and rid their stadiums of anti-semitic banners, the government said on Sunday.

 

1999

Oscars shakespeariens, AL 23/3/1999

 

Oscar 99 pour Roberto Benigni, pour “La vie est belle”, un film présentant les camps d’extermination nazis avec humour (!).

 

2000

Hermann Gräbe (un Juste)

ARTE - 29/10/01

 

"Le témoin qui en savait trop" (Dietrich Schubert 2000)

Le seul Allemand qui témoigna à Nüremberg sur les crimes des SS en Ukraine fut accusé de traîtrise et de mensonge et contraint de s'exiler définitivement aux Etats-Unis.

(ainsi: la manipulation dans Der Spiegel pour "décauser" Gräbe)

 

2000

Toumanov Boris, Le pouvoir réagit à des propos antisémites, LB 27/11/2000

 

Alexandre Mikhaïlov, communiste au poste de gouverneur de la région de Koursk,  a fait des déclarations antisémites.

 

2001

 

"Grass stellt Israels Existenz in Frage", in: Focus, 43/2001, S.14

 

Paul Spiegel, Präsident des Zentralrats der Juden in Deutschland:

"Radikale Islamisten, rechte und linke Extremisten treffen sich im Feindbild Israel. Ich halte das für eine sehr gefährliche Entwicklung."

 

2002

Italie: l’antisémitisme progresse dans les sondages, LB 28/01/2002

 

Suivant le sondage du quotidien « Corriere della  Sera », qui a interrogé 5000 personnes, quelque 74 pc d’entre eux considèrent que « les juifs ont une mentalité et un mode de vie différents », 37 pc ne les considèrent « pas comme de vrais Italiens » et 23 pc disent que « les juifs ne leur sont pas sympathiques et ne leur inspirent pas confiance ».

(…) Les actes antisémites se multiplient dans la péninsule.

 

2002

Pach Hilde, Terug naar Wilna, NRC 20/01/2002

Antisemitisme

Er bestaat antisemitisme in Litouwen. Er verschijnen regelmatig rare krantenartikelen, en uit een recent bevolkingsonderzoek bleek dat de Litouwes joden niet graag als buren hebben. Al zijn zigeuners minder populair.

 

2002

 

Toumanov Boris, Menace de pogroms à Moscou, LB 20/04/2002

 

Les agressions racistes se multiplient à un rythme affolant dans la capitale russe. Les autorités craignent le pire, ce samedi, la date d’anniversaire d’Adolf Hitler.

 

2003

Comas José, Una encuesta revela que una cuarta parte de los alemanes tiene prejuicios antijudíos, El País 23/11/2003

 

2003

Crivellaro Rachel, « Le terme « antisémite » : un projectile », LB 19/11/2003

 

L’antisémitisme est très lié à une époque mais, plus généralement, il participe du racisme et de la xénophobie, qui sont les ingrédients spontanés de toute société, d’où la nécessité de les combattre inlassablement.

 

2003

Dan Yaalon (Jerusalem), Israel hits Syria, IHT 23/10/2003

 

If Damascus claims that the site bombed by Israel was not a terrorist training camp, why don’t the Syrians invite foreign journalists and photographers to have a look ? Every single bombed or damaged site in Iraq, Gaza, West Bank or Israel is swarmed over by reporters, so why not in Syria as well ?

 

2003

Kotek Joël et Dan, Au nom de l’antisionisme, Ed. Complexe, 2003

 

(p.14) La Conférence contre le racisme, la discrimination raciale,

la xénophobie et l'intolérance, mieux connue sous l'appellation de " conférence de Durban " parce qu'organisée dans cette ville d'Afrique du Sud à l'automne 2001, constitue pour certains observateurs, dont nous sommes, un point de

rupture, un de ces moments de l'histoire des idéologies et des mentalités où l'humanité bascule brutalement d'un mode de pensée dans un autre. On s' était réuni à Durban pour dénoncer et combattre le racisme sous ses formes les plus diverses et les plus variées." Or, curieusement, les accusations se focalisèrent sur une population précise : on s'en prit aux Juifs. Fait peu banal, tout à fait incompréhensible même, encore aggravé par l'absence de réaction de la plupart des ONG occidentales représentées sur place. Pour l'immense majorité de

celles-ci, en effet, la mise en circulation d'images et de propos racistes dans une enceinte censée lutter contre les préjugés... racistes ne semblait pas devoir faire problème.

 

(p.39) Les nazis prêtèrent aux Juifs leurs propres pulsions morbides par un phénomène typique de projection .

Ainsi, la représentation du juif infanticide et amateur de sang, au centre de la propagande hitlérienne.

 

2004

A l’Est, on n’a pas oublié l’Allemagne nazie, VA 10/04/2004

 

La Fédération des expulsés (BdV) qui chapeaute en Allemagne la plupart des associations de réfugiés a initié un nouveau débat qui a hérissé la Pologne. Le BdV souhaite créer à Berlin un Centre de documentation consacré aux personnes « allemandes et européennes » expulsées.

Suivant l’historien polonais Bronislaw Geremek, « cela risque de diluer la responsabilité des crimes les plus terribles commis par des Allemands ».

 

2004

Ahlmark Per, La « suédisation » de l’Europe, LB 25/06/2004

 

Plutôt que d'aider ceux qui combattent le terrorisme international, nombre d'Européens, "neutres" et "moraux", rejettent la responsabilité de sa montée sur Israël et les Etats-Unis.

 

L’antisémitisme, l'anti-sionisme et l'antiaméricanisme sont de plus en plus virulents et accointés les uns aux autres dans l'Europe d'aujourd'hui. Ils trouvent leur source dans une espèce d' aveuglement combiné avec un étrange mélange d' aliénation, de sentiment de culpabilité et de peur envers Israël et les Etats-Unis.

Des millions d'Européens évitent de voir en Israël un pays qui lutte pour sa survie. Israël ne peut se permettre de perdre une seule guerre d'importance, car ce serait la fin de cet Etat juif et démocratique, mais beaucoup d'Européens pensent que les Israéliens font une erreur à la base : ils se refusent à tout compromis et préfèrent utiliser les moyens militaires pour résoudre des problèmes politiques.

L' attitude européenne est sensiblement la même à l'égard des Etats-Unis.  « Regardez   l’Europe", disent nombre d'Européens, "Nous avons éradiqué la guerre, les dangers du nationalisme et la dictature. Nous avons créé une Union européenne pacifique. Nous ne faisons pas de guerre, nous négocions. Nous ne gaspillons pas nos richesses dans l'armement. Le reste de la planète pourrait nous prendre en exemple pour apprendre à vivre en paix". En tant que Suédois, j'ai entendu toute ma vie ce genre de vantardise pacifiste : la Suède, pays neutre, est une superpuissance morale. Maintenant cette fanfaronnade est devenue l'idéologie de l'UE : "Nous sommes le continent de la moralité," C'est la "suédisation" de l'Europe.

Il est vrai que l'existence de l'Union européenne tient du miracle sur un continent qui a donné naissance à deux totalitarismes, le communisme et le nazisme, qui sont à l' origine de gigantesques bains de sang, mais l'Europe oublie comment ces idéologies ont été vaincues.

Sans l'armée américaine, l'Europe de l'Ouest n'aurait pas été libérée en 1945.

Sans le plan Marshall et l'Otan, elle n' aurait pas redémarré économiquement. Sans la politique de confinement sous le parapluie américain, l' Armée rouge aurait étouffé le rêve de liberté en Europe de l'Est et aurait unifié l'Europe, mais sous un drapeau d'étoiles rouges.

Les Européens de l'Ouest ont aussi oublié que certaines régions du monde n'ont jamais connu la liberté. Dans beaucoup de pays' les salles de torture sont la norme et non pas des bavures grotesques et honteuses de troupes mal encadrées. Dans ce contexte, toute tentative de se comporter à l'européenne en négociant - sans la force militaire pour appuyer la diplomatie - est tout simplement vouée à l'échec.

Plutôt que d'aider ceux qui combattent le terrorisme international, beaucoup d'Européens rejettent la responsabilité de son accroissement sur Israël et les Etats-Unis; c' est une nouvelle illusion européenne. Dans le style munichois, l'adoption récente d'une attitude conciliante par l'Espagne s'enracine dans cette forme de pensée.

Que se serait-il passé si l'Espagne et toute l'Europe avaient réagi d'une manière diamétralement opposée à l' attentat de Madrid en avril en disant"à cause de ce massacre, nous allons redoubler d'effort dans notre engagement pour stabiliser l'Irak en envoyant deux fois

plus de troupes, d'experts, d'ingénieurs, de professeurs, de policiers, de médecins ainsi que des milliards de dollars pour aider les forces alliées et leurs partenaires irakiens," Le triomphe des terroristes aurait été transformé en un triomphe de la guerre contre le terrorisme.

L'image que beaucoup d'Européens se font de l'Amérique et d'Israël crée un climat politique propice à de terribles préjugés. "Vous avez le grand Satan et le petit Satan, l'Amérique veut dominer le monde", exactement les accusations portée contre les Juifs dans la plus pure rhétorique antisémite. Pour la propagande anti-sioniste moderne, Israël cherche à dominer tout le Moyen-Orient.

Ces idées se retrouvent dans les sondages qui montrent que les Européens voient dans Israël et les Etats-Unis les véritables obstacles à la paix dans le monde.

L' écrivain britannique Ian Buruma estime que la rage antiaméricaine et anti-israélienne de l'Europe touche à un sentiment de culpabilité et de peur. Les deux guerres mondiales ont conduit à de tels carnages que le "jamais plus ça" été traduit en "bien-être chez soi en non-intervention à l'extérieur". Le problème avec cette idée est qu'elle ne  peut être appliquée que sous la protection de la puissance américaine.

L'extrémisme anti-américain et l'anti-sionisme sont en train de fusionner. Le slogan soi-disant pacifiste "Hitler a deux fils : Bush et Sharon" qui fleurit en Europe dans les manifestations contre la guerre banalise le nazisme tout en diabolisant ses victimes et ceux qui l'ont défait.

Cela vient en grande partie d'un sentiment de culpabilité sous-jacent de l'Europe qui est lié à l'Holocauste. Les victimes de l'Holocauste - avec leurs enfants et leurs petits-enfants - feraient aux autres ce qu'on leur a fait. En mettant sur le même plan l' assassin et sa victime, nous nous en lavons les mains.

Ce mélange d'anti-sionisme et d'antiaméricanisme revient sans cesse. Le "méchant Israélien" et le "méchant Américain» semblent faire partie d'une même famille. "Le Juif hideux" devient l'outil d'une campagne de diffamation dans laquelle les "néo-conservateurs" ainsi qu'on les appelle, sont responsables à la fois du militarisme américain et des brutalités israéliennes. Ceux qui sont dénoncés s'appellent comme par hasard Wolfowitz, Perle, Abrams, Kristol, etc. C'est la version moderne du vieux mythe qui veut que ce soient les Juifs qui gouvernent les Etats-Unis.

Récemment, le rédacteur en chef de « Die Zeit», Josef Joffe, a mis le doigt sur le fond du problème : comme les Juifs, les Américains seraient égoïstes et arrogants. Comme les Juifs, ils seraient prisonniers du fondamentalisme religieux qui leur donne la conviction d' être dans

leur droit et les rend dangereux. Comme les Juifs, les Américains seraient des capitalistes avides pour lesquels l' argent est la valeur première. "Les Etats- Unis et Israël ont été fondés

par des exclus, tout comme les Juifs l'ont été de tout temps", explique-t-il.

Les liens entre l'antisémitisme, l'anti-sionisme et l'antiaméricanisme sont indéniables. A moins que les dirigeants européens condamnent sans ambiguïté cette triple alliance sinistre, elle va empoisonner la politique au Moyen-Orient et les relations transatlantiques.

 

Copyright: Project Syndicate, juin 2004. Traduit de l'anglais par Patrice Horovitz

 

2004

C’est l’histoire d’un comique, LB 25/02/2004

 

En fustigeant les Juifs - « une secte » -, en jetant son fiel sur Israël - « isra-Heil » -  ou en crachant sa haine sur l’ « axe américano-sioniste », Dieudonné serait-il devenu le vecteur politiquement incorrect de l’antisémitisme et du racisme ordinaire ?

 

2004

Dieudonné / Privé de scène, LB 25/02/2004

 

Laurent Ruquier (Europe 1 - 19/02) : « Dieudonné est sûrement allé trop loin, mais ses détracteurs vont maintenant encore plus loin (...) Aujourd’hui, on a donc le droit de voter Le Pen, on peut lire Papon, mais on ne peut plus aller voir Dieudonné sur scène.

 

2004

Greek antisemitism 

 

Ari L. Goldman, The Jewish ghosts of Salonika, IHT 06/05/2004

 

Thessaloniki’s rich rich Jewish life came to an abrupt end in 1943.

Once a Greek told Ari Goldman the Jews had too much power: to control America, Bush.  

A professor of the University of Athens called the Christian Zionists hypocrites for their support of Israel policies.

 

2005

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, nie le génocide juif, DH 10/12/05

 

2005

Papy Gérald, Le président iranien veut ‘rayer’ Israël, LB 27/10/2005

 

2006

Allemagne / Opposition croissante à un film turc antiaméricain, LB 22/02/2006

 

« La vallée des Loups – Irak » est aussi classé comme antisémite.

Dans le film, le seul personnage juif est un médecin de la prison d’Abou Ghaïb dont la seule préoccupation est de recevoir suffisamment de détenus pour alimenter un juteux trafic d’organes…

 

2006

Iran / Holocauste : plainte en Belgique ?, LB 22/12/2006

 

LE FORUM DES ORGANISA­TIONS JUIVES va porter plainte contre tous les participants à la conférence sur l'Holocauste qui a eu lieu à Téhéran les 11 et 12 dé­cembre derniers, a-t-il fait savoir jeudi.

La conférence contre la Shoah a été organisée par le gouverne­ment iranien de Mahmoud Ahmadinejad. "Tous les négationnistes possibles que compte le monde y ont pris part, ainsi qu'un groupe de pseudo-rabins dérangés", selon le Forum. Jeudi, le Forum a décidé de porter plainte sur base de la loi contre le négationnisme. (Belga)

 

2006

Polen wordt minder tolerant, DS 29/05/2006

 

KRAKAU (AP). De opperrabbijn in Polen, Michael Schudrich, werd zaterdag in het centrum van Warschau aangevallen. Hij kreeg een stomp en is vermoedelijk met pepper-spray bespoten. De man raakte niet gewond, maar de politie behandelt de zaak als een mogelijke uiting van antisemitis­me.

De rabbijn wijst elk verband tussen het incident en het bezoek van de paus af. Hij brengt het integendeel in verband met de toenemende onverdraagzaamheid in Polen sinds de uitbreiding van de regering van premier Kazimierz Marcinkiewicz met onder meer de Liga van Poolse Families. Deze kleine uiterst rechtse partij is ideologisch verwant aan een vooroorlogse antisemitische partij en heeft een zeer radicale jongerenafdeling. ,,Met de Liga aan de macht denkt uiterst rechts dat het alles mag", zei Schudrich.                            

 

2008

 

Antisémitisme et islamophobie progressent, LB 20/09/2008

 

» De nombreux Européens ont une image négative des juifs et des musulmans.

A en croire les chercheurs américains, les Euro­péens ne se distingue­raient pas particulièrement pour leur amour envers leur prochain, surtout si celui-ci se révèle juif ou musulman. Deux qualités qu'il ne fait décidément plus bon por­ter sur le Vieux Continent par les temps qui courent.

Selon une étude menée simul­tanément dans six pays euro­péens (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni, Pologne et Russie) par l'institut améri­cain "Pew Research Center", basé à Washington, l'antisémi­tisme et le sentiment antimusul­man ont, en effet, considérablement augmenté ces dernières années dans l'ensemble de ces pays à l'exception notable du Royaume-Uni.

Selon l'étude, plus d'un tiers des Polonais et des Russes inter­rogés ont ainsi fait part de senti­ments antisémites de même qu'un quart des Allemands et un cinquième des Français. Tous ces pays ont enregistré une montée des sentiments antisémites par rapport aux chiffres de 2005. Seule la Grande-Bretagne voit cette proportion inchangée, à 9pc. La montée de l'antisémi­tisme a été "particulièrement spectaculaire en Espagne, où les sentiments défavorables (envers les juifs) ont plus que doublé au cours des trois dernières années, passant de 21pc en 2005 à 46 pc cette année", note le "Pew Re­search Center".

"Les attitudes négatives envers les juifs sont plus courantes parmi les personnes les plus âgées ou les moins éduquées et la montée des sentiments négatifs ces dernières années est à impu­ter en grande partie à ces popula­tions", note encore l'étude. (…)

Plus de 4700 citoyens euro­péens ont été interrogés en mars et avril derniers pour réaliser l'étude en question.

 

Grégoire Comhaire

 

2008

in : USA Today 24/10/2008

Pupils accused of anti-Jewish behavior

 

At least four students from a suburban St. Louis middle school are accused of hitting Jewish class-mates during what they called "Hit a Jew Day."

District spokesman Paul Tandy said it appears that fewer than 10 Jewish students were struck at Parkway West Middle School in Chesterfield in thé incident last week. Tandy said it began with an un-official "Spirit Week" among sixth-graders that started with "Hug a Friend Day," then "High Five Day." Then, some students came up with "Hit a Tall Person Day" and, finally, "Hit a Jew Day."

Students who hit classmates could face suspen­sion and required counseling, Tandy said. Those who taunted Jewish students or egged on class­mates could face lesser penalties.

 

2008

Italie / Une liste de professeurs juifs scandalise, LB 10/02/2008

 

LA PUBLICATION SUR INTER­NET   d'une   "liste   noire"   de 162 noms de professeurs italiens d'université "juifs ou soutenant Israël" a suscité vendredi l'indigna­tion de la communauté juive de Rome qui a déposé plainte, ainsi que celle de responsables politi­ques et universitaires. Les auteurs du blog qui ont diffusé cette liste accusent les profes­seurs de "faire de la propagande en faveur d'Israël et d'en défendre les intérêts au mépris de ceux du peu­ple italien". Le ministre de l'Inté­rieur, Giuliano Amato, a aussitôt demandé à la police d'enquêter sur cette affaire. (AFP)

 

2008

Menaces d'extermination, in : LB 17/01/2008

 

L'Eglise serbe orthodoxe de Croatie a indiqué mercredi avoir reçu un message écrit menaçant à'"extermination" les Serbes et les juifs du pays, signé par des supporters néonazis de Hajduk Split, l'un des plus grands clubs de football croates. En voici des extraits publiés sur Internet : "Demandez-vous s'il s'agit de vos derniers joues. Peu à peu, nous allons vous exterminer tous", "Pendons les Serbes très haut" et "Les juifs dehors". La police a été prévenue et une enquête est en cours. La lettre est signée "Hajduk jugend", en référence directe à la Hitlerjugend (jeunesses hitlériennes). (AFP)

 

2009

FIN DE L'EUROPE ?, in : RE 80/2009

 

Votant au parlement européen une résolution sur 'la conscience européenne et le totalitarisme' (n° RC-B6-0165/ 2009), 293 eurodéputés (contre 287 et 25 abstentions) ont rejeté son amen­dement n°7 qui proposait d'adopter les principes du Tribunal de Nuremberg comme référence de l'Union européenne dans les investigations et évaluations des crimes des régimes totalitaires. Certains remettent en cause la valeur du Tribunal, arguant que 'des criminels siégeaient parmi les juges' et évoquant Dresde, Katyn, Hiroshima et les crimes staliniens. Plus grave encore, peut-être: 124 députés européens ont osé refuser de reconnaître avec l'amendement n° 19 'le caractère unique de l'Holocauste' et 17 se sont abstenus, prétextant en géné­ral que ce serait donner une arme à Israël pour se prémunir contre toute réaction à sa politique à l'encontre des Palestiniens.

Cette complaisance pour les thèses négationnistes ne laisse pas d'in­quiéter les fidèles missionnaires de la pensée correcte, à qui ce parlement finira par faire honte.

 

 

14:36 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.